Chargement

Immobilier, une fin d’année en fanfare

Posté le : 14/01/2020

Au troisième trimestre 2019, les prix des logements anciens en France ont continué d’augmenter de 1,0 % par rapport au deuxième trimestre 2019, soit plus rapidement qu’au trimestre précédent (+0,7 %).

Sur un an, les prix accélèrent légèrement : +3,2 %, après 3,1 %. Comme observé depuis fin 2016, la hausse reste plus importante pour les appartements (+4,0 % en un an) que pour les maisons (+2,5 %).

En Île-de-France, les prix des logements anciens restent dynamiques

Au troisième trimestre 2019, les prix des logements anciens en Île-de-France augmentent légèrement plus rapidement qu’aux deux trimestres précédents : +0,9 % par rapport au deuxième trimestre, après +0,8 % et +0,6 %. Sur un an, les prix continuent de s’accroître à un rythme soutenu : +3,6 % entre le troisième trimestre 2018 et le troisième trimestre 2019, après +3,6 % et +4,0 %. Les prix des appartements augmentent de +4,7 % sur un an et ceux des maisons de +1,2 %. Paris continue de tirer vers le haut les prix des appartements : +6,1 % sur un an au troisième trimestre 2019, après +6,3 % au deuxième trimestre et +6,6 % au premier.

Hors Paris, la hausse des prix sur un an des logements anciens en Île-de-France s’établit à +2,3 % au troisième trimestre 2019.

Poursuite de la hausse des prix en province

Au troisième trimestre 2019, les prix des logements anciens en province continuent d’augmenter à un rythme plus soutenu que lors des deux trimestres précédents : +1,0 %, après +0,7 % et +0,6 %. Sur un an, la hausse des prix est en légère augmentation : +3,0 % entre le troisième trimestre 2018 et le troisième trimestre 2019, après +2,9 % et +2,6 %. Comme lors des deux trimestres précédents, la hausse sur un an en province est, au troisième trimestre, plus importante pour les appartements (+3,5 %) que pour les maisons (+2,8 %).

Le volume annuel de transactions reste à un niveau élevé : en septembre, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois atteint 1 059 000. Il est plus important que le volume cumulé sur un an observé le trimestre précédent (1 015 000 à fin juin), ainsi que celui observé un an plus tôt (959 000).

Autres articles

La hausse de l'immobilier continue

Les prix des logements anciens et le volume de transactions continuent d'augmenter au deuxième trimestre 2017.

Lire la suite

Les prix des logements sont stables

Au deuxième trimestre 2015, les prix des logements sont quasi stables (+0,1 %) par rapport au trimestre précédent (données brutes).

Lire la suite

Les taux se stabilisent

L'Observatoire Crédit Logement, qui publiait en fin de semaine dernière, les résultats du troisième trimestre, estime que les taux ont fini par cesser d'augmenter pour retourner à leur bas niveau de début d'année.

Lire la suite

Immobilier : L’Insee confirme la hausse

Nouvelle hausse des prix des logements anciens et du volume de transactions au premier trimestre 2017.

Lire la suite

Des prix au m² qui ne baisseront plus

Au troisième trimestre 2015, le réseau Guy Hoquet l’Immobilier enregistre une baisse des prix en France de -1.9 % sur an, (de -0.5 % sur trois mois), une baisse des prix de -2.3 % en province (-0.5 % sur 3 mois), une baisse de -2.1 % des prix en Ile-de-France (-0.4 % sur trois mois).

Lire la suite

Les particuliers s’endettent toujours plus

La production de crédits auprès des particuliers continue d'augmenter.

Lire la suite