Chargement

La réforme des APL est suspendue

Posté le : 23/03/2020

Le ministre du Logement a confirmé que la mise en œuvre de la contemporanéité du calcul des aides au logement était suspendue.

Le gouvernement souhaitait prendre en compte les revenus actuels ("contemporains") des ménages pour les aides au logement (APL mais aussi ALS ou ALF). Aujourd'hui, le montant des aides au logement est calculé à partir des revenus d'il y a deux ans (en année n-2). Avec la réforme, ce sont les revenus des douze derniers mois, actualisés une fois par trimestre, qui doivent être pris en compte.

Une réforme qui aurait pu entrainer des baisses d’allocation pour certains, notamment les jeunes qui entrent dans le monde du travail. Julien Denormandie, le ministre du Logement a confirmé le report de la mise en œuvre de la contemporanéité du calcul des aides au logement qui était prévue le 1er avril prochain. Elle est reportée mais aucune nouvelle date d'entrée en vigueur n'a été annoncée.

Autres articles

Quatre mesures fiscales pour le plan climat

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé quatre mesures budgétaires destinées à mettre en œuvre son "plan climat ».

Lire la suite

Les APL baissent de 5 euros par mois

Les aides personnalisées au logement (APL), qui bénéficient à 13 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, baissent de cinq euros par mois, à compter du 1er octobre.

Lire la suite

Le tiers payant généralisé est reporté

Les députés ont adopté un amendement du gouvernement au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 qui supprime la mise en œuvre du tiers payant généralisé à tous les assurés à compter du 30 novembre 2017.

Lire la suite

Revalorisation des indemnités de licenciement

Annoncée par la ministre du travail cet été, la revalorisation de l'indemnité légale de licenciement devient effective avec la publication du décret au Journal officiel.

Lire la suite

Un outil pour tracer les locations illégales

Avis aux loueurs de logements inscrits sur les plateformes collaboratives, vous êtes trackés.

Lire la suite

Quand Airbnb bloque les loueurs saisonniers du centre de Paris

Les Parisiens qui ne sont pas autorisés à louer leur logement plus de 120 nuitées par an seront automatiquement bloqués par la plateforme.

Lire la suite